Blog

Rédiger un bon communiqué de presse

Rédiger un bon communiqué de presse

  |   Actualités, Presse

Un bon communiqué de presse est celui qui vous fera obtenir le maximum de retombées… Oui, mais comment faire ?

Oui, bien sûr, pour vous l’actualité brûlante de votre entreprise, marque ou organisation mérite d’être diffusée le plus largement possible. Mais êtes-vous certain que cette grande info est vraiment une info ? Le journaliste, le rédacteur en chef jugent votre info par rapport aux centres d’intérêt de ses lecteurs. Si elle en est trop éloignée ou pire, si elle est réchauffée, voire congelée, il va falloir oublier l’idée du communiqué ! N’oubliez pas que plus vous solliciterez votre réseau de journalistes pour des infos « superficielles », moins vous capterez leur attention. Mieux vaut les solliciter moins souvent, mais avec du lourd !

Écriture journalistique

Si vous avez cette info, pertinente, nouvelle, et que le communiqué de presse semble la meilleure façon de la diffuser auprès des journalistes, il faut maintenant la mettre en forme. Pour atteindre le journaliste en plein cœur et viser une publication dans les colonnes du media (print ou en ligne), le mieux est d’utiliser les techniques d’écriture des journalistes. L’écriture journalistique applique en effet des techniques qui visent toutes un grand objectif : écrire pour être lu ! Si votre texte respecte ces règles, vous multipliez vos chances de le voir repris par le media visé.

Message essentiel

La première chose à savoir : placez l’information la plus importante en haut de votre communiqué de presse. Le titre sera clair et informatif et donnera une partie de votre message essentiel. Les premières lignes le complèteront et l’ensemble donnera une bonne idée au journaliste de ce qu’il faut retenir et de la manière dont il va traiter cette information.

Ensuite, pour être efficace, votre communiqué doit répondre aux questions clés qui correspondent aux fameux 5 W (Who, What, Where, How, Why) ou en français au QQOQCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Pourquoi). C’est la meilleure façon d’être précis et de ne rien oublier. Oubliez le discours vague, trop institutionnel, n’hésitez pas à donner des chiffres clés (pas trop quand même) et faites des phrases courtes (sujet, verbe, complément).

Retombées

Certes, vous avez beaucoup de choses à dire, mais un bon communiqué tient sur une page. Une lecture de surface doit permettre rapidement au journaliste de la jauger. Aussi, si vous avez beaucoup d’éléments dits secondaires, comme un historique, des chiffres-clés, l’expression d’une personnalité, le mieux est de les sortir du communiqué et de les proposer en fin de texte.

Ne pas oublier d’ajouter le contact presse de la personne que les journalistes pourront appeler s’ils ont besoin d’un complément d’info, d’une image ou s’ils veulent aller plus loin en rencontrant les responsables de l’entreprise ou de l’organisation. Une fois le communiqué envoyé, s’il est bien fait et si l’info est intéressante, vous aurez facilement des retombées.

Il est possible de contacter les rédactions ou les journalistes pour vérifier qu’ils ont bien reçu le communiqué et proposer des informations complémentaires. Attention cependant, le journaliste n’a aucune obligation de valoriser votre info, prenez de la distance et pratiquez l’empathie !