Blog

Prêt pour la transformation digitale ?

  |   Actualité

Tout le monde connaît des start-up françaises qui ont percé à l’international : vente-privée, Meetic, Rue du commerce, etc.

Mais ces réussites cachent une réalité moins favorable : les entreprises françaises et en particulier les PME sont moins digitalisées que leurs voisines européennes. Ainsi, seul 66% d’entre elles disposent d’un site web contre 95% dans les meilleurs pays européens.

Et seul 16% des PME vendent en ligne contre 32% pour les leaders européens. Pourtant, 7 français sur 10 achètent en ligne et les études prouvent que la digitalisation est une vraie source de croissance pour les PME : 40% de la croissance totale des ventes ces dernières années provient des ventes en ligne. Alors prêts pour la transformation digitale ?

C’est quoi la transformation digitale ?

La transformation digitale, c’est le fait de mettre en place dans son entreprise des moyens, techniques et une organisation spécifique, qui permettent de favoriser la connectivité et l’utilisation des outils digitaux. Dis comme cela, ça ne donne pas vraiment envie L Alors présentons les choses autrement : la transformation digitale, c’est faire passer votre entreprise dans une nouvelle ère, où vos outils digitaux vous permettent de développer votre business, de toucher de nouveaux marchés, d’améliorer la relation et l’expérience client, de simplifier votre gestion, de gagner en agilité.

À la base de cette digitalisation des entreprises, il y a une évolution continue des pratiques individuelles et professionnelles : 85 % des ménages sont connectés à internet, 65 % des français disposent d’un smartphone, 70% des personnes achètent en ligne, 31 millions de personnes ont un compte Facebook. On le constate donc : les pratiques ont évolué, les outils également. En se digitalisant, les PME peuvent ainsi accompagner et profiter de cette mutation profonde pour stimuler leur activité.

5 niveaux de transformation

Dans la PME, la transformation digitale peut porter sur plusieurs niveaux.

  • Le 1er niveau consiste à mettre en place des outils digitaux pour mieux gérer les projets, simplifier la gestion, stocker les informations, etc.
  • Le 2nd niveau consiste à développer la visibilité de son entreprise en ligne, généralement par le biais d’un site internet, mais il peut également s’agir d’une visibilité sur les réseaux sociaux, sur un blog ou une plateforme. Grâce à cette visibilité digitale, l’entreprise va pouvoir se faire identifier sur le web par des prospects qu’elle n’aurait pas pu toucher facilement par ailleurs.
  • Le 3e niveau consiste à développer des solutions pour vendre en ligne ses produits et recevoir des paiements. Pour cela, l’entreprise va mettre en place une politique de marketing digital.
  • Le niveau suivant repose sur l’utilisation des données issues de son site marchand ou d’autre sources pour développer son activité, son offre. Par exemple, l’entreprise étudie le parcours d’achat du consommateur sur son site et l’optimise pour augmenter le taux de transformation.
  • Le 5e niveau est celui de l’entreprise entièrement connectée où le client est directement connecté à la supply chain.

La transformation digitale pour tous

La transformation digitale est un phénomène transversal, qui concerne toutes les entreprises, de tous les secteurs et de toutes les tailles. En BtoC, elle est particulièrement nécessaire aux entreprises si celles-ci ne veulent pas être distancées par leurs concurrents. Selon les produits ou les secteurs, l’écosystème digital comprend en son cœur un site internet, marchand ou non, mais qui doit, dans tous les cas simplifier et optimiser l’expérience de l’utilisateur.

Ainsi, un garagiste ou un coiffeur pourra proposer des rendez-vous en ligne, un hôtel un système de réservation, une marque alimentaire un store locator ou des recettes, un constructeur de maison un configurateur en ligne, etc. Mais il est aussi important d’intégrer dans cet écosystème digital une visibilité sur les réseaux sociaux.

Sur votre compte facebook, vous pourrez ainsi entretenir une conversation permanente avec votre communauté. Et chaque interaction de vos fans sera vue par l’ensemble de leur communauté. Pour les PME en BtoC, ce pouvoir d’essaimage est une formidable opportunité pour toucher un public très large…

En BtoB, si la présence sur les réseaux sociaux est moins nécessaire, le web n’en est que plus important. Effectivement, quel porteur de projet n’effectue pas une recherche sur Google pour identifier un prestataire éventuel ?

Qui peut aujourd’hui se passer d’un site pour recueillir des demandes de devis qualifiées ? Mais le web permet aussi d’aller plus loin : un vendeur de produits BtoB peut ainsi gérer une boutique en ligne interconnectée avec son ERP, y associer un système d’e.mailing automatique pour relancer ses clients. Les possibilités sont vastes…

Lancer sa transformation digitale

La transformation digitale pose beaucoup de questions : Par quoi commencer ? Qui s’en occupe en interne ? Faut-il internaliser ou externaliser ? Qui peut nous accompagner ? Quels sont les coûts ? Pour activer sa transformation digitale, il est recommandé de se faire conseiller par une entreprise extérieure : elle vous aidera à vous poser les bonnes questions et pourra vous proposer un dispositif digital à la hauteur de vos objectifs et de votre budget.

Elle saura également vous proposer une approche planifiée, qui vous permettra de séquencer progressivement votre digitalisation : un site vitrine et une montée en puissance sur les réseaux sociaux en année 1, un passage en e-commerce et une interconnexion avec l’ERP en année 2, le développement d’une app en année 3, etc.

Pour votre digitalisation, seul le premier pas est difficile.

Source